Isabela côté sud

Après Santa Cruz et une nuit de bateau mouvementée, nous abordons la grande île d’Isabela. Formée par 6 volcans principaux dont 5 encore actifs, cette île est la plus vaste des Galapagos mais l’une des moins développée.

Elle servait de repaire et d’escale technique pour les pirates du XVIIeme siècle. Entre 1945 et 1959 elle devient une colonie pénitentiaire dont il ne reste que le mur des larmes, les ruines d’une paroi de 10m de haut sur 120m de long que nous irons voir après une marche de 2h environ entre roche volcanique et terre rouge.

Cette île abrite une abondante faune terrestre et marine : flamants roses, faucons, frégates, pingouins, cormorans, iguanes (par centaines!!!), tortues de mer, raies cornues, requins marteaux etc…

Mais on peut aussi y voir la plus importante colonie de tortues géantes terrestres, environ 4000!

Dans la chiva, le camion transformé en transport de touristes qui nous amène au début de la randonnée.

Isabela c’est aussi de belles plages de sable blanc et une mer turquoise et fraîche.

Plus loin dans l’île, des marais accueillent des dizaines de flamants roses.

Le soir, les iguanes se précipitent sur les pierres chaudes pour emmagasiner encore un peu de chaleur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s