Grottes les pieds dans l’eau

Le mystère se poursuit dans les grottes de l’île. Cachettes privilégiées des politiciens recherchés dans les années 70 au moment où l’île de Pâques et le Chili n’était pas en très bons termes, les grottes naturelles de lave sont très nombreuses tout autour de l’île notamment celles de Ana Te Pora, Ana Te Kakenga et Ana Te Pahu.

Et c’est Ugo qui nous fait la visite, lui qui a grandit ici et qui se cachait dans les grottes pour pêcher ou fumer de l’herbe avec ses cousins…

On visite 2 grottes, la première ou il faut se faufiler par un minuscule trou débouche à flanc de falaise avec la mer qui s’écrase en contrebas (Ana Kakenga).

La seconde est bien plus impressionnante. Ana Te Pahu est une grotte qui s’étend sur plusieurs kilomètres, à l’entrée on peut voir un arbre géant qui a poussé à l’intérieur et un petroglyphe de dauphin.

On avance dans le noir total dans un dédale de chemins, on a de l’eau jusqu’aux genoux et on ne sait pas trop dans quoi on marche…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s