Christchurch, la ville branchée des bobos cools

Christchurch est un véritable coup de coeur. C’est la plus grande ville de l’île du Sud et 3eme agglomération après Auckland et Wellington.

La ville a subit un énorme tremblement de terre en 2011 qui l’a en grande partie dévastée, et c’est une ville totalement en chantier, mais il y règne une atmosphère très peace de renouveau avec un petit côté étudiant.

On aperçoit des bâtiments victoriens à moitié effondrés soutenus par d’énormes poutres en métal et notamment la cathédrale dont la tour s’est effondrée, qui se tient sur Cathedral Square et dont les habitants de la ville hésitent encore entre la rénover ou la raser.

Toute la ville est ainsi un mélange de style victorien, de bâtiments très contemporains, d’édifices effondrés recouverts d’immenses et sublimes tags et de verdure, avec les botanic gardens situés dans Hagley Park.

Il y a aussi de petits tramways anciens qui se baladent dans le centre ville et qui rajoute un charme intemporel à cette ville étrange.

Notre hôtel, un des rares bâtiments de style victorien encore debout :

On passe aussi par Lyttletown, le quartier branché de la ville. Collé au port, on peut déguster du poisson frais et se balader dans le marché.

Nous resterons 3 jours dans la ville, et en profiterons pour allez au théâtre voir Misery de Stephen King. Un moment génial dans un décor en 3 dimensions qui tourne sur lui même quand les acteurs changent de pièce. Notre anglais commence à s’améliorer significativement 😎😊

Dans la salle, il y a beaucoup de jeunes entre 20 et 35 ans, et on peut même boire des bières ou du champagne tout en regardant la pièce! Autant vous dire qu’on n’a pas dérogé à cette coutume locale absolument impossible à réaliser en France…

On passera aussi par le musée Canterbury. Ce qui est génial en Nouvelle Zélande, c’est que tous les musées sont gratuits et la qualité de leurs expositions est vraiment impressionnante. Un mélange de culture maorie, d’oiseaux, d’expéditions pour le pôle Sud et de photographies de nature.

A propos de trucs gratuits, un exemple de la gentillesse et l’intelligence des kiwis : dans les supermarchés à l’entrée, il y a un grand bac avec des fruits gratuits pour les enfants… c’est hyper bien, non?

Le fameux moa…

Un peu l’oreille cassée de Tintin, non?

Des gens bizarres qui ont transformé leur maison en musée du kitch…

Il faut tester le grand bi!

Évidement, nos estomacs ne seront pas en reste, puisqu’on testera différentes choses jusqu’au Tepanyaki (qui prendra 2 jours à digérer mais qu’est ce que ça valait le coup!) et au resto gastronomique de poissons.

Et c’est avec un pincement au coeur que nous quittons la Nouvelle Zélande. Un pays grandiose fait de paysages à couper le souffle, de nourriture riche et délicieuse et de mix de cultures passionnant.

Ce qui nous a beaucoup marqué durant ce voyage c’est aussi la gentillesse des néo-zelandais. Toujours le coeur sur la main, à discuter juste pour le plaisir quel que soit l’endroit où le moment…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s