Anecdotes japonaises avant d’atterrir aux Fidji

C’est un long voyage qui nous attend depuis Arima jusqu’aux Fidji : 1h30 de car pour rejoindre Osaka, 3h de Shinkansen pour rejoindre Tokyo, 1h de train pour rejoindre l’aéroport de Narita et encore 9h de vol de Tokyo à Nadi.

Mais avant de passer aux Fidji où la culture et les paysages sont tout autres, j’aimerai revenir sur quelques petits points nippons :

– au Japon quand on a des tatouages, c’est très mal vu. Sûrement dû aux Yakuza, le tatouage est considéré comme un élément rebelle et indécent, et doit être à tout pris caché. La plupart d’entre vous me connaissent et savent que j’ai dans le dos un tatouage d’assez belle taille. Il a beau ne pas ressembler à une carpe ou un dragon, je n’en étais pas moins obligée de le cacher lors des spas, piscines, sources chaudes ou autres bains de vapeurs. C’est à dire coller sur mon dos des plaques « couleur peau » un peu comme un décalcomanie géant. Sauf que pour l’enlever c’était extrêmement compliqué, et on a passé pas mal de longues minutes à me gratter le dos avec des brosses lavantes pour essayer tant bien que mal d’enlever les résidus collants incrustés dans ma peau. Amis tatoués, armez-vous de patience si vous décidez d’aller faire un spa au Japon!

– il n’est pas coutume d’en parler, et pourtant je vais le faire. Un des éléments que j’adore au Japon ce sont les toilettes. Oui oui, vous avez bien compris. Les toilettes au Japon sont absolument géniales. Pour commencer elles sont toujours d’une propreté absolue, même dans le plus reculés des bars miteux. Le japonais qui voyage en France doit être assez dégoûté de s’assoir sur nos cuvettes ignobles. Car au Japon les toilettes sont automatiques, elles s’ouvrent toutes seules, font chauffer la cuvette, tirent la chasse, se nettoient d’elles-mêmes et se ferment à votre départ. Plusieurs petits jets sont à votre disposition pour laver toutes les parties de votre intimité, et on vous propose meme différents bruits afin de cacher les vôtres : cascades, oiseaux, musique ou simplement bruit de chasse d’eau, à vous de choisir dans la playlist spéciale intimité. J’adore.

– une chose que j’ai apprise au Japon : les baguettes se posent toujours perpendiculaires à vous, en bas de vos assiettes, et non pas à droite ou à gauche comme nos couteaux ou fourchettes. Ne surtout pas planter ses baguettes dans un bol de riz, c’est réservé aux rituels pour les morts dans la religion bouddhiste…

– c’est mal vu de se moucher, à tout moment, le pire étant pendant le repas. Par contre renifler, ce n’est pas grave et il vaut mieux ça que de se moucher face à un japonais, qui vous trouvera juste dégoûtant. On s’éclipsera gentiment aux toilettes si l’envie de se moucher nous prend.

– le japonais ne sais pas dire non. Ne lui posez donc surtout pas une question à laquelle il pourrait répondre négativement car il sera bloqué. Il tournera autour du pot pour vous faire comprendre, mais sera gêné et humilié de n’avoir pas pu répondre à votre requête. Posez donc des questions inversées quand vous pressentez que la réponse sera négative, par exemple : « Est-ce que vous ne pouvez pas allez à Tokyo? » Ce à quoi on vous répondra « Oui, je ne peux pas y aller. » Un peu confusant, mais on s’y fait.

– les taxis au Japon sont particuliers : ils ne sortent jamais de leur voiture et ouvrent portière et coffre automatiquement. Attention à ne pas vous-même fermer la porte en partant, c’est à eux de le faire, ça pourrait abîmer le mécanisme de la portière ! A l’intérieur, les sièges sont d’un blanc immaculés, recouverts de dentelle. La climatisation est à fond, et le chauffeur est en costume et gants blancs alors qu’il fait 40 degrés dehors…

– attention à ne pas vous tromper dans les différents chaussons qu’on met à votre disposition : ceux en tissus c’est pour les espaces communs intérieurs hors toilettes, ceux qui ressemblent à des claquettes ou des tongs en bois c’est pour le restaurant ou les parties communes extérieures. Ceux en plastique sont pour les toilettes. Ne partez pas avec, en oubliant de changer de chaussons, vous seriez très mal vus. Et sur le tatami et/ou la chambre, c’est pieds nus ou chaussettes mais absolument aucun chausson n’y est toléré ! C’est un coup à prendre, qui devient parfois un véritable casse-tête.

– une petite serviette blanche, chaude ou fraîche vous sera servie à chaque début de repas. Elle reste à côté de vous durant tout le dîner. On ne s’essuie pourtant pas la bouche avec, surtout pas! Elle sert, après vous être lavé les mains, à nettoyer les petites taches de sauce ou autre que vous pourriez faire sur la table. Bref, considérez-la comme une éponge, plus qu’une serviette.

Il m’est arrivé, en sortant des bains chauds d’Arima, d’apercevoir une serviette comme celle-ci à côté de la machine à thé glacé. Je l’ai instantanément appliquée sur mon visage et ma nuque, son contact frais étant vraiment agréable après tant de chaleur. En la reposant à côté de ma tasse de thé, j’ai vu le regard mi-dégouté mi-amusé d’un père et sa fille me dévisageant. J’ai appris par la suite qu’il s’agissait d’une serviette destinée à nettoyer les éventuelles gouttes de thé issues de la machine, et déjà certainement utilisée 100 fois dans ce rôle par d’autres clients…

– il y a des distributeurs de boissons absolument partout, partout, partout. Dans les parcs, près des temples, dans les hôtels, dans la rue, entre 2 arbres. Au Japon, si on a quelques pièces, on ne peut pas avoir soif !

– la plupart des bars et les restaurants sont encore fumeurs, mais la climatisation très forte fait rapidement oublier l’odeur de cigarette. Ça fait juste bizarre de voir les gens fumer en mangeant en intérieur, on a déjà oublié ce que c’était.

Voilà pour la première partie japonaise, la suite bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s